PIERRES VIVANTES

Signe de contradiction et de relèvement
(du blog de Patrice de Plunkett)

Sur la première lettre de saint Pierre  (2:4-9)

<< Après le départ de Jésus et l'envoi de l'Esprit Saint sur l’Église, est édifié au milieu de l'humanité le temple vivant de Dieu. Ceux qui le forment comme "pierres vivantes" sont en même temps les prêtres qui officient en elle... Centre de l'humanité rachetée, ce nouveau temple est bâti sur la "pierre choisie vivante" Jésus Christ, et participe donc nécessairement à sa vocation, qui est d'être aussi bien la pierre d'angle posée par Dieu, que - pour les hommes - la "pierre d'achoppement", celle qui "fait tomber". L’Église ne peut échapper à ce double destin, d'être posée comme "signe de contradiction" pour "la chute et le relèvement d'un grand nombre"... >> 


1ère Communion du 24 Juin 2018 à Taverny NDA


Message de Noël de Mgr Lalanne


La paroisse st Felizitas de Lüdinghausen souhaite un joyeux Noël

A Noël, nous nous souvenons de la naissance de Jésus Christ. C'est le plus bel anniversaire de toute l'année qui est toujours célébré avec une grande joie. Ce sera ainsi cette année.

Dans la chorale de l'église, nous chanterons le célèbre Cantique de Noël d'Adolphe Adam à côté des célèbres chants de Noël pendant la messe festive du jour de Noël .

Lundi dernier, nous avons eu la répétition générale en l'église St. Felizitas. Nous avons filmé le chant du premier couplet de ce Cantique de Noël et nous vous envoyons la vidéo comme un message de Noël spécial et personnel. Sous le lien ci-dessus, vous trouverez la vidéo sous You Tube.  

Le Père Benedikt Elshoff, Thomas Kleinhenz en tant qu'organiste et chef de chorale et toute la chorale de l'église St. Felizitas vous adressent, ainsi qu'à toute la paroisse de Taverny, leurs meilleurs voeux pour un Joyeux Noël et pour une Bonne Année 2019.

                                       

                                                                                                            Maria Edelbusch


BÉATITUDES - BONHEUR

 

La dernière rencontre de catéchèse avait lieu juste avant les vacances de la Toussaint. Comme le texte évangélique de la Toussaint est celui des béatitudes, les enfants et leurs parents (et même deux grands-parents) ont réfléchi au bonheur selon l’Évangile.

 

Avec des feuilles et des fruits, ils ont fait d'un arbre sec l’arbre à bonheur. Les enfants ont écrit le bonheur qu’ils souhaitaient pour leurs parents, et les parents pour leurs enfants.