Eglise Saint  GERVAIS – Saint  PROTAIS, 
XIII° - XVI° siècle, BESSANCOURT.

 Classée Monument Historique  1921.


Les clés de voûte et leur signification :

I – Les clés de voûte des quatre travées de la nef  (XIV° - XV° s. ?) peuvent évoquer l’histoire de l’Eglise, de sa création à la fin des temps.

 

4° travée ( au-dessus de la tribune) - Saint PIERRE tenant le livre et la clé du « Royaume des Cieux » (Mt 16, 19).

 

Symbole de la fondation de l’Eglise. (image ci-dessous)

3° travée – Bénédiction de la coupe…pour la multitude, ( prière Eucharistique n° 3)

personnages de la multitude – têtes et jambes - retenus par un bandeau.

 

Symbole : l’Eucharistie, nourriture donnée pour la route. (image ci-dessous)

2° travée – Saint GERVAIS – Saint PROTAIS : deux diacres martyrs du 1er siècle, vêtus de la dalmatique et tenant à la main la palme des martyrs.

 

Saints patrons de l’église pour la paroisse de Bessancourt. (image ci-dessous)

1° travée – La femme de l’Apocalypse (chap. 12 du livre écrit au temps des 1ères persécutions des chrétiens). La femme tient dans ses bras l’enfant qui vient de naître, ils sont protégés par deux anges. Elle pose le pied sur un croissant de lune.

 

Symbole : La femme de l’Apocalypse représente l’Eglise menacée et triomphante ; elle annonce la Parousie (la venue du Christ à la fin des temps). Au cours du moyen-Age on y a souvent vu la Vierge Marie. (image ci-dessous)

II - Les clés de voûte du bas-côté Sud.

 

 

4° travée – Un ange tient suspendu, par ses bras écartés, le voile de Véronique sur lequel est restée l’image du visage de Jésus. Scène évoquée à la 6ième station du Chemin de Croix. (image ci-dessous)

3° travée : Motifs décoratifs avec traces de peinture sur la clé et les nervures des ogives de la voûte. (image ci-dessous)

III – Les clés de voûte l’abside et de la croisée du transept sont joliment colorées depuis leur restauration. (image ci-dessous)

IV – Voûte du croisillon Nord du transept. (reconstruit au XVI° siècle).

 

La composition est intéressante et rare à cette époque.

 

Au centre sur la clé de voûte est représentée la Trinité. Des têtes de Séraphins et de Chérubins encadrés par des ailes sont là pour l’honorer. A la croisée des liernes et tiercerons sont représentés les quatre évangélistes et leur attribut. Plus bas, sur les nervures, figurent des visages humains. (image ci-dessous)

La trinité est triandrique c’est à dire représentée par 3 personnages : le Père au centre, le Fils à sa droite avec le tau ( T , lettre grecque) , l’Esprit à sa gauche, tenant dans sa main une masse évoquant le souffle créateur sur la glaise (Genèse, chap. 2, v. 7). Ces trois personnes tiennent un triangle pointe en bas. (image ci-dessous)

 

Les 4 évangélistes sont inscrits dans un support architectural composé d’un triangle pointe en bas et d’un tri-lobe. Ce sont Matthieu et l’ange, Marc et le lion, Luc et le taureau, Jean et l’aigle. (images ci-dessous)